Singapour, mardi 3 juillet 2012 (J+329)

Publié le par journaldebordmadeinsingapour

Kiasu kesako ? cf le post d'hier...

Le kiasu c’est un état d’esprit, une façon d’être dans la société chinoise et en particulier à Singapour.  Littéralement cela signifie « peur de perdre » et c’est un comportement social qui mêle prévention et compétition. Cet état d’esprit mène ainsi tout le système éducatif local (l’ultra compétition entre écoles, la course aux résultats et donc aux cours particuliers) et a pu être largement encouragé par les autorités singapouriennes dans le modèle de réussite sociale promis à la société depuis 1965.

A un tel point qu’il explique aussi certains comportements sociaux presque inconscients : je te lâche la porte dans la figure pour être sur d’entrer le premier dans le magasin ou je te marche dessus dans le métro. Troublant tant les Singapouriens peuvent par ailleurs être gentils et respectueux des hiérarchies (rien qu’à voir comment ils laissent leur place aux vieux ou aux femmes enceintes dans le-dit métro !).

Donc un bon parent kiasu saura dans quelle école mettre son enfant dès la maternelle en vue d’intégrer 20 ans plus tard la meilleure université, mais il saura aussi quel suivi médical l’enfant devra avoir pour asseoir les ambitions familiales au mieux.

Nous pas kiasu.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article