Singapour, jeudi 17 mai (J+279)

Publié le par journaldebordmadeinsingapour

Le père de famille est rentré, et les enfants n’ont même pas fait la gueule. P1110358red.jpg
Apparemment Hong Kong vaut le détour et je suis vivement invitée par mon conjoint à m’y rendre en villégiature avant de quitter définitivement Singapour. La vie à un adulte et 3 enfants de moins de 5 ans est beaucoup moins sympathique, mais je note que je bénéficie désormais d’un crédit de 15 jours loin de la maison.
Bref…Alors Arno… Hong Kong c’était comment ?
 
On commence par l’avion et la découverte de la mythique Singapore Airlines, qui semble être une vraie expérience en soit. Des hôtesses magnifiques, dans des tenues magnifiques (la robe fourreau en batik se trouve en promo permanente à Chinatown – je me sens obligée de le signaler à mon conjoint), avec des sourires magnifiques ET vrais (vs le faux, voire le non sourire de Air France). Une expérience donc magnifique. D’autant plus que l’atterrissage chaotique au milieu des buildings de Hong Kong est une expérience beaucoup moins magnifique, elle.
 
Voici donc en exclusivité le top 5 Arnaud R. à Hong Kong :
- La skyline vue depuis Kowloon – voir photos
- Les rues de Soho pour le côté grouillant des petits marchés – voir photos encore
- La balade du « Dragon’s back » ou sur le dos du dragon, jolie randonnée sur les arêtes au sud de HK
- La « nonnerie » reconstituée (ie monastère pour des meufs) – voir photos toujours
- Et la tonne de conneries rapportées aux enfants et à moi : des crocks chenille pour Mathilde au Elmo marionnette pour Martin, du set de perforeuses chinoises pour Charlotte à la casquette Mao pour moi (pour aller au marché de l’Ile d’Yeu cet été, très dans le ton « gauche expatriée en vacances »). On ne compte pas les heures passées par le père à négocier le long des étals des marchés chinois.
 
Hong Kong c’est apparemment New York à la chinoise, avec une hyper densité urbaine qui peut monter jusqu’à 250 000 habitants au kilomètre carré ! On y trouve beaucoup de Chinois, qui vivent à la chinoise, ce qui rend apparemment la ville beaucoup plus… chinoise que la cosmopolite Singapour.
Mais Hong Kong c’est aussi beaucoup de verdure, des montagnes, la mer ; une nature moins domestiquée que notre jungle intra urbaine.
 
Enfin le top 5bis ce sont aussi les 15 jours avec Ming Wah, « souviens toi de la Chine, tes racines » (c’est la traduction de son prénom), le collègue chinois et fier de l’être d’Arno. Une vraie découverte culturelle en immersion totale ou presque (chacun sa chambre tout de même), Ming Wah défendant farouchement une sorte de vision alternative de la démocratie, mais aussi de la réussite sociale, de la famille, des étrangers (un peu paresseux par définition puisque pas chinois). De quoi remettre en perspective notre système de valeurs occidentales.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Julia 19/05/2012 11:41

Mouarf, je vois que ça n'a pas changé depuis 1980/1985. il valait mieux voyager en seconde classe sur la Thaï qu'en première classe sur Air France.

Marie 19/05/2012 04:06

Desolé elodie mais Je m'insurge contre le " non sourire" d'air france!!! Nous sommes surement beaucoup moins docile mais en s'y prenant bien on en a des sourires!!!! Alors je defend mon bifteack,
la clientele francaise est aussi beaucoup moins drole et sympathique que le clientele asiatique!!:-)

journaldebordmadeinsingapour 21/05/2012 05:40



pour sure sur la clientele. Sorry Marie ;-))))