Mardi 17 avril 2012 (J+246)

Publié le par journaldebordmadeinsingapour

Une semaine que la vie a repris son cours une fois partis nos derniers invités et qu’il ne se passe rien… ou presque.

Coté monkeys :

Charlotte passe ses soirées à écrire son prénom en cursif et à apprendre à lire. Plus ou moins.

Mathilde bave en se tripotant la langue à longueur de journée : l’animal s’est semble t’il brulé la langue en volant un nem trop chaud dans la cuisine.

Martin a un super jeu par 30 degrés ambiants : éteindre les ventilos et s’enfuir en gloussant…

Et côté grands :

Arno continue l’escalade, va courir avec ses copines au Mac Ritchie (me laissant affronter seule un Martin qui a décidé de tester la solidité de ses 6 dents sur le lit de ses sœurs).

Et moi… ben je bosse. Et oui, comme quoi finalement le virus m’a repris alors même que je ne cherchais pas. Via un contact de l’escalade (le comble, cette activité m’aura à moi aussi apporter joie et bonheur !), je viens d’être embauchée comme digital media manager dans une start-up locale. Dans des conditions de rêve : seulement les matins et essentiellement depuis chez moi, tout en français, et sur un très joli budget de marque. Evidemment pour un salaire de misère, mais on ne peut pas tout avoir. Bref, je vais faire la geek pour des super glaces italiennes pendant les prochaines semaines. Et devenir la chef d’une Sole proprietorship, patronne de ma société donc !

C’est donc l’échec absolu de ma conscience de gauche : finir patron à Singapour la semaine où la gauche revient au pouvoir !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Emmanuelle Biz 22/04/2012 04:36

Mon Martin a testé pour le tien et je confirme qu'un plongeon du haut d'un fauteuil à 18 mois casse les dents de lait...

Et bravo à la working mum !

journaldebordmadeinsingapour 28/04/2012 13:55



Le pauvre..........