Singapour, vendredi 16 mars 2012 (J+214)

Publié le par journaldebordmadeinsingapour

west-coast.jpgFamily Day à Nobleland. Je traduis : sortie familiale à l’école de Mathilde. Ce matin direction West Coast, la côte ouest de Singapour donc comme son nom l’indique pour une matinée dédiée aux cerfs-volants.

D’abord il fait beau, chaud mais avec du vent ; temps idéal donc après les 240 litres de flotte tombés en 3 jours (nous sommes donc en saison sèche… hum hum…). Je mets les pieds dans un coin de l’ile que je ne connaissais pas et je découvre un playground grand comme un stade de foot, un joli parc ombragé, le tout le long de la mer bleue turquoise mais ou les tankers côtoient les yachts. Ca change des tankers tout court.

On a donc fabriqué des cerfs-volants puis on a galopé dans l’herbe avec nos cerfs-volants. Je résume mais le tout a duré 3 heures et on a bien rigolé. J’ai hésité à vous glisser la fiche de fabrication d’un cerf-volant mais je la tiens à disposition de qui veut. En tout cas ce n’est pas compliqué puisque je me suis retrouvée cet après-midi à en fabriquer pour tous les mômes du voisinage.

Je préfère une page culture à une page travaux pratiques, le cerf-volant étant un objet symbolique important en Asie. Ou que vous alliez sur ce continent, vous ne manquez pas d’en voir flotter dans le ciel.

Le cerf-volant date en effet probablement du début du 1er millénaire, inventé lui aussi par des Chinois ou par des peuples d’Asie du Sud Est. A l’origine il a une fonction militaire (porter des messages, évaluer des distances, servir de signal) mais il prend très vite dans toute l’Asie une dimension religieuse et mystique. Il figure comme un lien magique avec le ciel, pour aider le destin, prévoir l'avenir, célébrer les naissances, les événements heureux et les victoires.

On apprend aussi que chaque pays a sa spécificité en la matière : la Chine avec ses cerfs-volants figuratifs, notamment à effigie de dragons ou de tortues ; le Japon avec ses cerfs-volants géants ; l’Indonésie avec ses combats ou la Thaïlande qui fait s’affronter les cerfs-volants « mâles » et les « femelles », les femelles étant pourvues d'une longue queue et tentant d'attirer le mâle dans leur terrain. Et comment dit-on cerf-volant en malais ? On dit un « Waou » !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article